Eau & glace

Liquide ou gelée, l’eau est à l’origine de nombreux dangers naturels.

Inondation à Thoune, 2005
Inondation à Thoune, 2005
© PLANAT

Description

Dangers dus aux crues

Une crue survient lorsque le niveau d’un plan d’eau ou le débit d’un cours d’eau dépasse un certain seuil. Elle est typiquement due à des pluies intenses ou persistantes et/ou à la fonte de la neige. Les masses d’eau peuvent gonfler rapidement et contenir du sable ou des pierres. Dans les chenaux raides, comme ceux des torrents de montagne, ce sont le charriage et le dépôt de sable et de pierres qui prédominent. Ils provoquent des phénomènes de débordement, d’érosion des berges et d’épandage d’alluvions.

Laves torrentielles

Une lave torrentielle est un flot de boue et de blocs qui s’écoule vers l’aval. En règle générale, les laves torrentielles surviennent uniquement dans les lits de torrents de déclivité supérieure à 15 %.
Caractéristiques des laves torrentielles: une densité élevée, une vitesse souvent élevée et une capacité de transport énorme. Une lave torrentielle peut charrier des arbres et des blocs de plusieurs mètres cubes et causer de gros dégâts.

Inondations, érosion des berges et du lit des cours d'eau

Les cours d’eau de faible déclivité des fonds de vallée présentent un danger d’inondation. Ils sont aussi sujets à l’érosion des berges et du lit, qui occasionnent des affouillements ou des exhaussements. Les inondations sont dangereuses lorsque des profondeurs d’eau ou des débits importants sont atteints dans la zone inondée. De grandes quantités de matériaux charriés peuvent aussi se déposer.
Les écoulements de fort débit sont susceptibles d’arracher des matériaux solides aux berges ou au lit du cours d’eau et de les emporter. Il en résulte un déplacement du chenal. Les glissements des berges peuvent menacer des ouvrages et des installations avoisinants. Les matériaux entraînés causent souvent des dommages aux cultures et aux constructions.

Fonte du pergélisol

Le terme « pergélisol » (sol gelé en permanence, nommé aussi « permafrost ») désigne un sous-sol, composé par exemple de roche ou d’éboulis, dont la température reste toute l’année inférieure à zéro degré. Selon des modèles numériques, l’extension du pergélisol atteint près de 5 % de la superficie de la Suisse.
Le pergélisol est recouvert d’une couche de couverture, souvent épaisse de plusieurs mètres, qui dégèle lorsque la température augmente. On ne peut donc ni le voir directement, ni le mesurer à la surface. La couche de pergélisol proprement dite peut atteindre plusieurs centaines de mètres d’épaisseur.
Le pergélisol est constitué de roche ou de terrain meuble (p. ex. éboulis). Souvent, les matériaux meubles imprégnés de glace se déplacent lentement vers l’aval par reptation. Ce phénomène est de nature à poser des problèmes aux ouvrages situés à cet endroit, comme les stations de remontées mécaniques. Le changement climatique peut influencer la fréquence et l’intensité des glissements et d’autres mouvements de terrain dangereux .

Glaciers instables

Un glacier est une masse de glace qui s’écoule lentement vers l’aval et qui fond dans sa partie inférieure. Les glaciers peuvent générer plusieurs types de dangers: chute de glace à partir d’un glacier suspendu, avancée de langue glaciaire et crue à partir d’un lac endigué par la glace ou formé récemment suite au retrait glaciaire.

La gestion intégrée des risques est nécessaire

La gestion intégrée des risques permet de prévenir ou de limiter les dommages potentiels en prenant des mesures ciblées. Pour cela, il faut d’abord élaborer et analyser systématiquement les données de base sur les dangers, telles que cadastres des événements et cartes des dangers.

Mesures de protection: voir la page Chute de pierres-Glissement de terrain-Lave torrentielle

Liens

Who is who

En Suisse, de nombreuses organisations (p ex. des offices fédéraux, cantons, hautes écoles, musées, bureaux privés) se consacrent au thème des dangers naturels liés à l’eau et à la glace tels que les inondations, la fonte du pergélisol ou l’instabilité des glaciers.

Données

L’Office fédéral de l’environnement (OFEV), le Service géologique national ainsi que des portails de géodonnées des cantons et de la Confédération permet un accès visuel aux données sur les dangers naturels. geocat.ch offre une base de départ idéale pour accéder à de telles données. Par ailleurs, de nombreux rapports et commentaires peuvent être obtenus auprès de l’OFEV.


Dangers géologiques

Contact

Division Prévention des dangers (OFEV)
E-Mail
Dangers naturels, PLANAT
E-Mail
Naturgefahren Gletscher (allemand)
E-Mail

Inondation Aquaprotect: période de retour de 100 ans

Carte indicative du pergélisol