print preview

Stratigraphie

La stratigraphie est une branche de la géologie qui étudie l’agencement spatial et la succession temporelle des roches. Elle permet de dater les roches et de les corréler entre elles.

USM-Profil (aquitanien) dans la carrière de Wallenried
USM-Profil (aquitanien) dans la carrière de Wallenried (canton FR). Sédiments d’une rivière à méandres dans une zone inondée.

Description

Le principe stratigraphique

La stratigraphie classe les roches dans le temps et dans l’espace en fonction de leurs caractéristiques. Elle établit des corrélations entre des unités rocheuses sans lien direct. La stratigraphie est utilisée pour reconstituer l’histoire de la Terre. Mais elle permet aussi de résoudre des problèmes de géologie générale.

Le principe stratigraphique a été énoncé en 1669 par Nicolaus Steno, dans son œuvre « De solido intra solidum ». Il postule que, dans une séquence de couches intacte, les strates inférieures sont plus âgées que les strates supérieures.

Disciplines principales

Détermination de l’âge des unités rocheuses, soit en valeur absolue (années), soit en valeur relative (exprimée en unité temporelle dans l’échelle chronostratigraphique). En Suisse, la chronostratigraphie et la géochronologie sont regroupées.

Classification des roches indépendante de leur âge, en fonction de caractéristiques lithologiques objectives, observables dans le terrain. La lithostratigraphie fournit un système de référence aussi objectif que possible, utilisable dans toutes les études stratigraphiques ultérieures. Les unités rocheuses représentées dans une carte géologique sont des unités lithostratigraphiques.

Détermination de l’âge relatif des roches à l’aide de fossiles repères.

  Classification des roches en fonction du canevas des inversions du champ magnétique terrestre.

Classification des roches en unités de sédimentation tributaires des oscillations du niveau marin (séquences).

 

Directives suisses

Comités

  • Comité suisse de stratigraphie (CSS): Le CSS examine la définition et la désignation des anciennes et des nouvelles unités lithostratigraphiques de Suisse. Il gère le lexique lithostratigraphique de la Suisse en collaboration avec le Service géologique national.
  • Commission internationale de stratigraphie (CIS): La CIS définit les sections et points stratotypiques mondiaux (GSSP) qui servent de base à l’échelle stratigraphique internationale.

Who is who

Le Comité Suisse de Stratigraphie

Le Comité Suisse de Stratigraphie (CSS) est un groupe de travail de la Platforme Géosciences de l’Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT).

Le CSS s’est fixé les buts suivants :

  • établir des recommandations (directives) pour l’utilisation de la nomenclature stratigraphique (en particulier lithostratigraphique) en tenant compte des normes internationales actuelles ;
  • compléter et actualiser le Lexique lithostratigraphique de la Suisse ;
  • conseiller les auteurs d’articles et rédacteurs de revues géologiques en ce qui concerne la (litho)stratigraphie et la nomenclature.

Le CSS est constitué de la manière suivante :

  • le comité (assemblée plénière) est le seul organe de décision. Seul un représentant de chaque groupe de travail régional (cf. ci-dessous) a le droit de vote. Le comité discute et statue sur proposition du président et/ou des groupes de travail. Les autres membres des groupes de travail concernés par les propositions ou d’autres personnes externes, peuvent prendre part à la réunion mais n’ont pas le droit de vote ;
  • les groupes de travail régionaux réalisent le travail effectif et présentent des propositions au comité. Chaque groupe de travail régional est chargé d’établir et de tenir à jour la base de données des unités lithostratigraphiques le concernant ;
  • d’autres groupes de travail peuvent être constitués au besoin pour traiter de questions stratigraphiques nouvelles.

Données

Liens vers le Lexique lithostratigraphique de la Suisse et vers des tableaux stratigraphiques internationaux

Le Lexique Lithostratigraphique de la Suisse a été initié par Hanspeter Funk, Danielle Decrouez et Walter Wildi. Il répond à un réel besoin, notamment pour des étudiants qui réalisent un travail académique. Sans recourir à une recherche bibliographique longue et fastidieuse, vous trouverez sur le site www.strati.ch les noms qu'il convient d'employer aujourd'hui pour les unités lithostratigraphiques qui vous intéressent. Les principales sources utilisées sont le Lexique Stratigraphique International (Vol. 1, fasc. 7a–c), ainsi que de nombreux travaux plus récents.

La mise en ligne de ce lexique facilite la recherche et l’actualisation des informations. Dans la littérature plusieurs milliers d'unités et désignations lithostratigraphiques ont été dénombrées. Les unités répertoriées ici sont soit les plus importantes, soit celles qui ont fait l'objet d'une révision récente. La liste est régulièrement mise à jour et complétée, en fonction de l’avancée des travaux du Comité Suisse de Stratigraphie.

Nous nous réjouissons de recevoir votre feed-back: faites-nous part de vos commentaires et suggestions sur le lexique, de manière générale mais aussi sur des contenus précis.


Bases de la géologie

Alain Morard Dr phil. nat., géologue
Président Comité Suisse de Stratigraphie (CSS)
swisstopo / Service géologique national
Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern
Tél.
+41 58 469 05 49

E-Mail

Alain Morard

Dr phil. nat., géologue
Président Comité Suisse de Stratigraphie (CSS)
swisstopo / Service géologique national
Seftigenstrasse 264
Case postale
3084 Wabern